Valeurs Hagiographiques du CORAN dans le processus de l’Histoire,selon les Enseignements de CHEIKH AHMADOU BAMBA

Lorsque notre SEIGNEUR fait la recommandation suivante :

"C’est à Nous de le réunir et de te le faire réciter" S75V17, IL (DIEU) veut nous faire comprendre que la sauvegarde, l’inviolabilité et l’intangibilité du Livre Sacré sont l’apanage de Son Pouvoir Discrétionnaire.

Le Coran étant le Message de DIEU à l’adresse de toute l’humanité, il est évident qu’IL nous avertit de la nécessité de l’incruster dans la mémoire et de la transmettre tout le temps, d’une génération à l’autre, sans l’aliéner.

DIEU dit : "Quand Nous le lisons, suis attentivement sa lecture, puis il Nous incombe de le rendre explicite" S75V18-19

Encore une fois, à travers ces versets, on perçoit que c’est bien DIEU Lui-même qui a tracé les voies et moyens par lesquels on doit sauvegarder Sa Parole. Aussi le Cheikh nous donne des conseils quant à la beauté de l’écriture, sa lisibilité, son attrait, sa présentation, son aération, intelligibilité, sa fidélité par le respect des vocalisations, des ponctuations, des signes diacritiques, et nous intime d’exécrer toute autre forme d’invention ou d’innovation.

Dans le cadre de cette exposition, il est urgent et imminent, pour ne pas donner une approche profane de la Calligraphie, de connaître la Valeur Hagiographique du Coran. Ce dernier est le support de la Parole du TOUT-PUISSANT qui est l’Archive de la Sagesse Divine, de ses Prescriptions, de ses Prohibitions, de l’Annonce de la Bonne Nouvelle, de l’Agrément et de la Disgrâce.

Il est une vérité telle que la corruption de la signification d’un document de base, quel qu’il soit - commandement, pacte, traités - entraîne des conséquences périlleuses et catastrophiques.

DIEU est, selon le troisième Khalif de SERIGNE TOUBA, Cheikh Abdoul Ahad Mbacké, Celui dont l’Acte dans le Présent s’accorde parfaitement et absolument avec Sa Parole du Passé qui ne subit aucune altération, car elle est la manifestation du Livre Archétype (’Ummul Kitâb).

Ce dernier, Mère des Livres, est le Dépôt inaliénable des faits et événements relevant de Sa Volonté, de Sa Puissance et de Sa Science.

Le Coran étant donc le Message de DIEU le Plus Parfait à caractère universel, il reflète le modèle du vécu du Plus Parfait des Prophètes de l’humanité.

Dans ce contexte, le Livre Sacré reste l’essentiel de sa Mission en dehors de ses prodiges, de sa Foi, de son Combat contre l’infidélité. Ecoutons le Cheikh :

"DIEU l’a envoyé auprès de tous les humains afin qu’IL énonce la Parole descendue sur lui et qui est une Direction pour celui qui cherche à connaître (DIEU)"

"Quel Honneur pour ce Livre dans lequel Il y a Sa Guidée et Sa Récompense, puis des échanges de paroles et de réponses en provenance de notre SEIGNEUR, le PRIMORDIAL"

"C’est un Livre dont quiconque suit les Bonnes Directives obtiendra la Bonne Guidée, le Bonheur de Demain et sera sauvé du Châtiment"

"C’est son Livre évident que nous a apporté Son Préféré qui est Intègre, par la Permission du MAITRE des Mondes, étant une Direction pour ceux qui suivent le Plus Droit Chemin"

"C’est un Livre dont quiconque se détourne sans y méditer, désobéit au SEIGNEUR des créatures et sera la risée de ceux qui blâment"

"C’est le Livre auquel quiconque se consacre sans s’en détourner, est un brave aux Yeux du DIGNE DE RECONNAISSANCE, le TRES-GENEREUX"

"C’est un Livre dont quiconque se suffit, aura ce qui est essentiel et ne rencontrera pas le dommage des malfaiteurs, puis il obtiendra l’honneur"

"Je loue mon SEIGNEUR pour Son Livre qui est au-dessus de tout Livre Révélé, par mon cœur et ma langue"

(In "Attirance des Cœurs - vers 163, 164, 167, 168, 169, 170,171 et 172)

Serigne Abdoul Ahad Mbacké nous dit également dans un de ses sermons :

"Lorsque DIEU affirme, confirme et réaffirme, IL veut que les hommes sachent que la Vérité qu’IL proclame se passera comme telle et il ne se passera, quelque soit le temps, rien d’autre sinon ce qu’IL a dit et jamais autrement".

Alors, on doit comprendre que l’Affirmation de DIEU le PRIMORDIAL (Qidam) ou encore Son Verbe Eternel que certains appellent aussi l’Enonciation Primordiale date de la Pré éternité (Azal). Cette Affirmation est aussi sans commencement, elle a donc toujours été et sera toujours ce qu’elle est, elle est l’Affirmation première, elle est la dernière.

Ensuite DIEU la confirme pour en démontrer l’infaillibilité et ce, progressivement par le biais des Prophètes Bibliques missionnés auprès de chaque peuple.

C’est enfin DIEU qui, pour réaffirmer Son Verbe Eternel à tous les peuples, le fit par le biais du Plus Parfait Réceptacle de Sa Sagesse. En d’autres termes, la Sagesse Divine Primordiale est un tout indissociable scindé en plusieurs aspects qui se conjuguent chacun à la forme spirituelle d’un Prophète chargé alors de guider son peuple dans tel ou tel aspect de la Connaissance Divine.

Le Prophète Mouhammad chargé quant à lui de la Réaffirmation, réunit dans sa seule et unique personne le totalité des formes spirituelles des Prophètes, rappelant ainsi à l’humanité le Pacte Primordial signé avec DIEU et qui donne un sens à la vie des hommes. Il a également réuni et complété l’ensemble des Voies Droites confessées par chaque peuple, en apportant à l’humanité l’Islam.

Compte tenu de tout cela, nous apporterons dans cette exposition les techniques, les créations, le génie et l’imagination dont le Cheikh set l’artisan dans la Calligraphie, perpétuant ainsi l’œuvre des Pieux Conservateurs pour ne pas permettre aux infidèles, aux hypocrites, aux laxistes, aux libertins, aux dévoyés, aux profanes en général, de dénaturer le contenu de l’Archive Universel du Passé, d’Aujourd’hui et du Futur.

Le Cheikh a honoré le Coran en restant fidèle à son contenu, en insistant sur l’attrait de sa présentation et exhortant ses scribes dans sa vulgarisation, uniquement pour barrer la route aux interprétateurs qui sont des réformistes, esclaves de leur passion et de leur liberté.

Le Coran n’est pas un débat, son Texte sacré, transcendant les penseurs, n’est l’apanage d’aucune autre cause, sinon de celle des Droits de DIEU sur Terre, de Sa Voie et de la Soumission des hommes.



LES KHALIFES

logo article Cheikh Mouhammadou Moustapha MBACKE 1927-1945
logo article El Hadji Fadilou MBACKE (1945-1968)
logo article Serigne Abdoul Ahad MBACKE 1968-1989
logo article Serigne Abdoul Khadre MBACKE 1989-1990
logo article Serigne Saliou Mbacke
logo article Serigne El Hadj Mouhammadou Lamine Bara MBACKE (2007 2010)
logo article Serigne Cheikh Sidy Moukhtar MBACKE Actuel Khalif
Complexe Hizbut Tarqiyyah sur la route de Belel Touba, Sénégal
Tel +221 33 975 10 29
Fax: +221 33 975 52 40
Email: info@htcom.sn