MBACKE KAJOOR 2011 : Serigne Mouhamadou Lamine Bara MBacké Falilou parrain de la conférence des petits-fils.

Les petits-fils de Serigne de Serigne Bara, ont deux jours avant le Magal de Mbacké Kajoor, organisé une grande conférence portant sur « l’éducation soufie de Cheikh Mouhamadou Lamine Bara MBACKE comme remède face à la crise des valeurs ».

On a noté la présence d’une importante délégation de la famille de Serigne Falilou Mbacké et de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Fallilou Mbacké comprenant plusieurs autorités dont des fils et des frères parmi lesquels :

— Serigne Mame Mor Ibn Serigne Fallou
— Serigne Ahmadou Rafahiyyu Ibn Serigne Fallou
— Serigne Ahmadou Badawi Ibn Serigne Fallou
— Serigne Cheikh Oumy Ibn Serigne Fallou
— Serigne Habibou Ibn Serigne Fallou
— Serigne Cheikh Awa Balla Ibn Serigne Fallou
— Serigne Moustapha Bara Mbacké khalife de Serigne Bara Fallilou
— Serigne Cheikh Ndindy Ibn Serigne Bara Fallilou
— Serigne Cheikhouna Ibn Serigne Bara Fallilou
— Serigne Gallas Mbacké Serigne Bara Fallilou
— Serigne Gallass Kaltom
— Soxna Mame Bousso Mbacké
— Soxna Mame Khary Mbacké
— Soxna Amy Sarr
— Soxna Diatou Mbacké

La séance a débuté par les prières de Serigne Mame Mor MBACKE Ibn Cheikh Mouhamadoul Fadel suivies d’une déclamation de qaçâids. Ensuite plusieurs personnes ont pris la parole.

Serigne Bassirou Mbacké ibn Serigne Cheikh Thioro

Responsable de la commission « culture » du Magal de Mbacké Kajoor, il a prononcé son discours introductif en arabe et en wolof. Au nom de Serigne Moustapha Mbacké Ibn Serigne Sidy Moukhtar, responsable de l’organisation du Magal, il a présenté les salutations d’usage et souhaité la bienvenue aux délégations de la famille de Cheikhoul Khadim pour leur présence effective.

Le Magal a cette année comme parrain Cheikh Mouhamadou Lamine Bara Mbacké Falilou en tant que premier petit-fils de Cheikhoul khadim Khalife Général des Mourides, mais également en tant qu’homonyme de Serigne Bara et ayant fait ses humanités auprès de lui.

Serigne Sidy Moukhtar Kâ

Toute la famille de Serigne Touba vous remercie pour ce choix, qui au delà de la personne de Serigne Bara Falilou, est un hommage aux deux fils de Cheikhoul Khadim que sont Serigne Falilou et Serigne Bara. Il a mis en exergue quelques qualités de Serigne Bara Falilou parmi lesquelles on peut retenir :

- la vénération de Serigne Touba et de toute sa famille. Jamais il ne portait de bonnet dans la mosquée et aux alentours de celle-ci. En atteste également la mission qu’il mena en accompagnement de Serigne Abdoul Khadr lors de son pèlerinage à la Mecque. Le discours de partage des responsabilités à l’honorable famille de Serigne Touba lors de son accession au khalifat en dit long.

- il n’avait pas de frontières dans ses relations avec les familles de Serigne Touba ou les membres des autres familles religieuses du Sénégal. Un homme d’un abord facile et d’une simplicité remarquable dans son habillement, ses habitations et ses assemblées. Un homme au cœur d’or.

Serigne Sidy Moukhtar Kâ a vivement remercié les organisateurs pour cette initiative très belle en conformité avec le message que Serigne Touba a enseigné à l’humanité et que ses successeurs ont perpétué jusqu’à l’actuel khalife Serigne Sidy Moukhtar MBACKE à qui, il a souhaité une longue vie t une santé de fer.

Serigne Cheikhouna Mbacké Ibn Serigne Bara Fallilou

En réponse à l’allocution, il a remercié les initiateurs de cette conférence et confirmé par plusieurs anecdotes le respect et la considération que Cheikh Mouhamadou Lamine Bara Mbacké Falilou vouait à Serigne Bara son homonyme. Il s’est joint aux orateurs qui l’ont précédé dans des prières déférentes de pleins succès à l’endroit du khalife. Il a salué une telle initiative qui vise à rappeler à la jeune génération, les valeurs du Mouridisme.

La conférence

Avant le thème, il revenait à un membre de la commission culturelle de procéder à la présentation du conférencier Serigne Khadim Ibn Serigne Moutapha Lo. Après des études coraniques auprès de Serigne Moustapha Gueye à Diourbel, il a fait sa formation en sciences religieuses auprès de Serigne Habibou Mbacké le grand érudit de Touba. Ensuite ce sera une formation arabe avec une maitrise en gestion à l’Université Al Azhar d’Egypte. Depuis 1990, il officie comme enseignant dans les écoles Azhar de Cheikh Mourtada Mbacké. Chercheur en même temps, Serigne Khadim Ibn Serigne Moustapha Lo a produit plusieurs œuvres sur le Sénégal .Ainsi, il a gratifié le public d’une prestation bien fouillée sur l’éducation de Cheikh Mouhamadou Lamine Bara comme remède contre les maux de notre société : l’importance de l’éducation soufie et son application par Cheikh Mouhamadou Lamine Bara.

Notre société est confrontée à la drogue, au suicide et autres travers contre lesquels l’éducation théorique ne suffit pas, il faut des exercices pieux, autrement dit une éducation spirituelle.
Toujours dans le registre l’évocation des problèmes actuels, il a souligné les aspects comme l’hégémonie et la soif de domination, la paupérisation qui ne cesse de progresser dans le monde. Le déséquilibre perceptible dans le fait que 19% de la population détiennent 80% des richesses du monde avec des dépenses fantaisistes faisant les besoins vitaux.

— La richesse et la réussite demeurent les étalons d’appréciation de la société.
— Le fanatisme et le fondamentalisme dans la religion avec ses conséquences.
— Une jeunesse désorientée aussi bien par le matérialisme que par la religion.
— Une volonté de briser les repères de l’Islam, en s’attaquant aux pieux.

Tout cela est la cause de désespoir conduisant au suicide.

Toutes ces difficultés peuvent se résumer aux quatre ennemis qui entravent l’homme dont le rôle irremplaçable du soufisme qui enseigne et initie aux méthodes efficaces pour les combattre.
En référence à ces difficultés, le Cheikh a produit une méthode et des remèdes qui ont fait leurs preuves quelles que soient les époques. Les leviers sur lesquels il s’est basé sont entre autres la science, l’adoration de Dieu en ayant à l’esprit que seule la piété peut permettre d’atteindre ces niveaux. A cela, vient s’ajouter le travail, seul remède contre l’oisiveté, et enfin la paix qui demeure une valeur fondamentale des enseignements de Cheikhoul Khadim.

De l’éducation spirituelle et d’une bonne planification de ces activités d’adoration, on puise la force de décision spirituelle. L’exemple de Serigne Bara qui a obtenu l’agrément de son père spirituel et qui est un exemple de miséricorde, de générosité pour ses prochains le confirme davantage quant on sait qu’il n’a vécu que 45 ans, cela témoigne de son attitude par rapport à la notion de temps. Avant de conclure, le conférencier a émis un vœu ardent, celui de voir rassembler l’importante production littéraire de Serigne Mouhamadou Lamine Bara MBACKE Ibn Cheikhoul Khadim pour la faire connaitre au public.

Les commentaires

A la suite de la brillante prestation du conférencier, quelques membres de l’auditoire sont choisis pour apporter des commentaires sur le sujet ce sont

Serigne Ahmadou Rafahiyyu ibn Serigne Mouhamadou Falilou

Il a souligné que le soufisme demeure l’un des remèdes les plus puissants pour le perfectionnement de l’individu. Il a attribué tous les maux de la société à la recherche du confort et au goût prononcé du luxe. Il a enfin invité à ne pas injurier le temps ni critiquer la conjoncture, mais au contraire faire preuve de persévérance et de longanimité.

Serigne Modou Bara Mbacké ibn Serigne Abdoul Khadim

Quant à lui, il a exprimé ses compliments à la famille de Cheikh Mouhamadou Lamine Bara Mbacké Falilou parrain de la conférence, expliquant que cette initiative du Khalife Général des Mourides vise une meilleure réunification de la famille de Cheikhoul Khadim.
Il a rappelé l’expérience de Cheikhoul Khadim comme la solution à tous ces maux et retenu deux aspects essentiels, à savoir, la considération due aux autorités religieuses et le fait de fonder espoir en Cheikh Ahmadou Bamba.


La rédaction de www.htcom.sn



LES KHALIFES

logo article Cheikh Mouhammadou Moustapha MBACKE 1927-1945
logo article El Hadji Fadilou MBACKE (1945-1968)
logo article Serigne Abdoul Ahad MBACKE 1968-1989
logo article Serigne Abdoul Khadre MBACKE 1989-1990
logo article Serigne Saliou Mbacke
logo article Serigne El Hadj Mouhammadou Lamine Bara MBACKE (2007 2010)
logo article Serigne Cheikh Sidy Moukhtar MBACKE Actuel Khalif
Complexe Hizbut Tarqiyyah sur la route de Belel Touba, Sénégal
Tel +221 33 975 10 29
Fax: +221 33 975 52 40
Email: info@htcom.sn