Accueil > ACTUALITES > GEM 2014 : La journée de la géomatique a vécu

GEM 2014 : La journée de la géomatique a vécu

jeudi 11 décembre 2014, par Cheikh Sidy Moctar Sarr

Les Grandes Expositions sur le Mouridisme dans son programme avait dédié la journée du mercredi 10 décembre 2014 à l’apport de la géomatique dans le développement de la ville de Touba.
C’est à partir de 11h que les présentations ont commencé. M. Ngagne Diallo et M.Ousseynou Niang, les géomaticiens qui avaient en charge le stand de la géomatique mis en place par Hizbut Tarqiyyah ont tour à tour présenté en français, anglais et wolof l’intérêt d’un tel stand pour un rendez vous du donner et du recevoir de cette dimension.
Avec une cartographie bien fournie, ils ont abordé de façon accessible à tous comment la géomatique constitue un outil indispensable pour tout décideur.

C’est dans l’après midi que les panels ont débuté avec l’intervention du Directeur de L’ANAT (Aménagement national du territoire) sur le sujet : QUEL LEVIER DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL A PARTIR DES RESSOURCES LOCALES ? EXEMPLE DE LA ZIAR
Le Directeur a profité de l’occasion pour aborder un projet d’aménagement d’une zone industrielle à Touba. Il avait à ses côtés des collaborateurs dont le Directeur de la Planification.

Les panels se sont succédé et le docteur en sociologie par ailleurs techniciens des impôts et domaines, Bassirou Faye a fait une intervention sur L’APPORT DE GEOMATIQUE DANS LA GESTION DE LA FISCALITE A TOUBA.

Ngagne Diallo, ingénieur géomaticien a fait une pertinente présentation sur L’ETUDE DE MISE EN PLACE D’UNE INFRASTRUCTURES DE DONNEES A TOUBA

Le Docteur Cheikh Guèye a quant à lui abonder dans le sens d’une INTRODUCTION GENERALE SUR LES ENJEUX DES DYNAMIQUES DEMOGRAPHIQUES DANS LE DEVELOPPEMENT DE TOUBA

L’Expert en SIG M. Assane Loum, a bouclé la boucle avec un thème très important portant sur LA NECESSITE D’UN ADRESSAGE D’UNE VILLE EN PLEINE EXPANSION : LE CAS DE TOUBA.

L’importance des questions posées et des contributions dénote de l’intérêt de l’assistance pour le développement de la ville sainte de Touba. le Paradoxe est l’absence de la commune de Touba à ce forum qui a accordé une place de choix à la ville sainte de, une ville à fonction multiple dont les enjeux de développement ne sont pas théoriques et auxquels il faut faire face courageusement avec expertise. Touba, 2ème ville du Sénégal, à l’heure actuelle ne peut se passer de l’apport de la géomatique pour une bonne planification de son développement. Il ne faut donc pas rater le coche.








Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.