SOURATE 18 AL-KAHF (LA CAVERNE) 110 versets Pré-hég. nº 69. Commentaires ...

Quand nous dîmes aux anges : « Prosternez-vous devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblis, un des génies. Il refusa de se soumettre à l’ordre de son maître. Allez-vous le choisir comme protecteur lui et sa descendance plutôt que Moi ? Alors qu’ils sont vos ennemis déclarés ». Quel détestable échange les méchants font là ! (50).

Dieu met Ses serviteurs en garde contre Iblis qui ne couve que l’animosité à l’égard des fils d’Adam à partir du jour où il fut ordonné de se prosterner devant Adam et il refusa. Dieu gronde ceux qui le suivent en se montrant rebelles contre son créateur.

Nous avons déjà parlé de tout cela en interprétant la sourate de la vache (versets 33 et les suivants) et nous y avons signalé que cette prosternation était un acte de respect, d’honneur et de considération. Les anges se prosternèrent en obtempérant aux ordres divins à l’exception d’Iblis qui refusa par égard à sa nature qui est de feu ; alors qu’Adam est créé de terre. Dans son commentaire, Al-Hassan Al-Basri a avancé : Iblis n’a jamais fait partie des anges fut-ce un clin d’oeil, plutôt il est le père des génies, comme Adam est le père des hommes.

Puisque Iblis se révolta contre l’ordre de son Seigneur, comment vous, hommes, les prendrez-vous lui et sa descendance comme maitres en dehors de Dieu ? « Quel détestable échange les méchants font là » et ils sauront bientôt qu’ils seront des perdants.
……………………………………………….

Lorsque Dieu dit à l’assemblée des anges de se prosterner devant Adam, les anges le firent, mais Iblîs, un djinn qui était lui aussi présent dans l’assemblée – il y était arrivé à force de faire l’adoration de Dieu –, s’y refusa. "Et lorsque Nous dîmes aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam". Ils se prosternèrent, excepté Iblîs, qui était des djinns. Il se révolta alors contre l’ordre de Dieu…" (Coran 18/50).
(Voir aussi Coran 2/34 ; 7/11 ; 15/30-31 ; 17/61 ; 38/71-74.)

Dieu lui demanda la raison pour laquelle il n’avait pas obéi à Son ordre de se prosterner : 
"(Dieu) dit : "Iblîs, qu’as-tu à n’avoir pas été avec ceux qui se prosternent ?" (15/32) /
"Qu’est-ce qui t’a empêché de te prosterner lorsque Je te l’ai ordonné ?" (7/12) / 
"O Iblîs, qu’est-ce qui t’a empêché de te prosterner devant ce que J’ai créé de Mes deux Mains ? T’es-tu enorgueilli, ou bien (estimes-tu que) tu fais partie des hauts placés ?" (38/75-76).

Il fit alors cette réponse : "Je n’avais pas à me prosterner devant un humain que Tu as créé à partir d’une boue malodorante" (Coran 15/33). Pourquoi cela ? Parce que, dit-il : "Je suis meilleur que lui ; Tu m’as créé à partir de feu, et Tu l’as créé à partir de boue" (Coran 7/12, 38/76). C’est-à-dire : "Je suis meilleur que Adam, car créé de feu alors que lui a été créé de boue. Or celui qui est meilleur n’a pas à se prosterner devant celui qui est moindre que lui. Donc je n’avais pas à me prosterner devant Adam. Ton ordre, ô Dieu, est déplacé !"
………………………………………
Ayant renié l’ordre de Dieu, Iblîs s’entendit signifier par Dieu son rejet de la Proximité : 
"Descends du [Ciel *], car tu n’as pas à t’y enorgueillir. Sors, tu es parmi les humiliés" (7/13) : / 
"Sors du [Ciel], car tu es rejeté. Et sur toi est Ma malédiction jusqu’au jour du Compte" (38/77-78) ; -
Iblîs a alors demandé la permission (takwînî) de vivre jusqu’à la fin du monde : "Mon Seigneur, donne-moi un délai jusqu’au jour où ils seront ressuscités" (Coran 15/36 ; 38/79 ; voir également 7/14).

"Tu seras de ceux à qui est donné le délai jusqu’au jour du Moment connu" lui dit Dieu

- 
Ayant obtenu cette faveur, le djinn reprit : 
"Vois-Tu celui que Tu as honoré par rapport à moi, si Tu me donnes [ainsi] un délai jusqu’au jour de la résurrection, je détournerai sa descendance, sauf un petit nombre" (Coran 17/62) / 
"Eh bien, par Ta Puissance, je les égarerai tous, sauf parmi eux Tes serviteurs choisis" (38/82-83) / 
"Mon Seigneur, à cause du fait que Tu m’as égaré, j’enjoliverai pour eux (la vie) sur terre et les égarerai tous, sauf parmi eux Tes serviteurs choisis" (15/39-40) / 
"Eh bien, à cause du fait que Tu m’as égaré, je m’assoirai pour eux sur le droit chemin puis je viendrai à eux de devant eux, de derrière eux, de leur droite et de leur gauche. Et Tu ne trouveras (alors) pas la plupart d’entre eux reconnaissants (envers Toi)" (7/16-17).



LES KHALIFES

logo article Cheikh Mouhammadou Moustapha MBACKE 1927-1945
logo article El Hadji Fadilou MBACKE (1945-1968)
logo article Serigne Abdoul Ahad MBACKE 1968-1989
logo article Serigne Abdoul Khadre MBACKE 1989-1990
logo article Serigne Saliou Mbacke
logo article Serigne El Hadj Mouhammadou Lamine Bara MBACKE (2007 2010)
logo article Serigne Cheikh Sidy Moukhtar MBACKE Actuel Khalif
Complexe Hizbut Tarqiyyah sur la route de Belel Touba, Sénégal
Tel +221 33 975 10 29
Fax: +221 33 975 52 40
Email: info@htcom.sn