LES MERITES ET LES ACTIONS A FAIRE DURANT CETTE NUIT : prières, jeûnes, formules à réciter et comment les accomplir"/>

LES MERITES ET LES ACTIONS A FAIRE DURANT CETTE NUIT : prières, jeûnes, formules à réciter et comment les accomplir

Il est unanimement reconnu que cette nuit a une valeur inestimable pour la communauté islamique. D’abord par les bénédictions du mois qui le contient "Sha’bân", que le prophète a qualifié de son mois à lui.

Ensuite des évènements significatifs qui s’y sont sont déroulés pour l’Islam, dont le plus connu est sans doute le changement de Qibla (direction de la prière ) pour les musulmans.

Enfin des multiples bonnes pratiques recommandées à cette occasion et qui sont des sources de bienfaits pour la communauté de l’Elu le Plus Pur, "Al Muçtafâ ".

Cette nuit (le 15 de Sha’ban), est remplie de miséricorde, c’est une nuit de satisfaction de DIEU , de rémission des pêchés, de garantie contre l’enfer et d’exhaucemennt des vœux. Allah pardonne beaucoup durant cette nuit. Les portes des Cieux sont ouvertes pour que les croyants s’adonnent au repentir ; c’est une nuit du bien, du bienfait, de la générosité et de la bienfaisance. Celui qui jeûne le 15 de ce mois, Allah lui pardonnera beaucoup de péchés.

Selon Abu Hourayra, que DIEU soit satisfait de lui, Le Prophète Mouhammad (Paix et Salut sur Lui) a dit :

" Quant vient la 15 ème nuit de Sha’bân, Le SEIGNEUR se rapproche de ma communauté et pardonne à tout croyant qui ne lui associe rien à l’exeption de cinq catégories : le magicien, le devin, celui qui a rompu ses relations avec ses parents , celui qui s’adonne constamment à l’alcool et le fornicateur chronique ".

Le Prophète Mouhammad (Paix et Salut sur Lui) a dit :

" Quant arrive la 15 ème nuit de Sha’bân, jeûnez le jour et passer la nuit en prières. Durant cette nuit, Le SEIGNEUR se rapproche dès le coucher du soleil jusqu’au ciel le plus proche et s’adresse aux croyants en ces termes :

- N’ya-t-il pas quelqu’un qui demande à être pardonné pour que je lui gratifie de l’absolution de
(ses pêchés) ?

- N’ya-t-il pas quelqu’un qui est affligé et qui demande à être délivré pour que je le soulage de sa souffrance ?

- N’ya-t-il pas quelqu’un qui demande l’accroissement des richesses pour que je lui augmente abondamment sa fortune ?

- N’ya-t-il pas quelqu’un qui demande telle chose pour que je lui donne telle chose et cette parole est tenue par DIEU jusqu’à l’aube "...
Cette sentence est rapportée par Chahlabi.

Tirmidhi a explicité le sens de cette sentence selon un hadith qu’il tient de Aîcha qui le tient du Prophète Mouhammad (Paix et Salut sur Lui ) : " Le SEIGNEUR descend la nuit du 15 ème de Sha’bân jusqu’au ciel le plus proche, et pardonne à un nombre équivalent aux nombre de poils dénombrés une bête ".

Donc cette nuit est une nuit intense d’adorations , de prières et de bonnes actions particulièrement de jeûne. C’est aussi une occasion de prières et d’aumône à l’endroit des morts pour que DIEU LE TRES-HAUT leur accorde sa miséricorde.

Dans son ouvrage intitulé " Silkul Jawâhiri Fî Akhbâri Sarâ’iri " (l’Alliance en perles précieuses ), Cheikh Ahmadou Bamba nous donne ces enseignements :

On rapporte de Ibn Abbâs -Que DIEU soit satisfait de lui - qui le tient du Prophète (Paix et Salut sur lui ) :

" Les jours de fête Al cîd al Kabîr et l’Alcîd al Fitr (Tabaski et Korité), le jour de cAshura, la nuit du vendredi et de rajab, la nuit du quinzième jour de Sha’bàn, les morts sortent de leur tombe, se tiennent debout à la porte de leur demeure et se mettent à dire : " Demandez la miséricorde de DIEU pour nous dans ce jour béni, par l’intermédiaire de l’aumône, ne serait-ce qu’une bouchée, car nous en avons grandement besoin. Sinon ! Souvenez-vous de nous dans ce jour béni par deux rakk’as dans cette nuit bénie. N’y a-t-il personne parmi vous qui se souvienne de notre exil. Ô vous qui habitez nos maisons et qui avez épousé nos femmes ; vous qui êtes installés dans nos vastes palais, nous sommes maintenant dans l’étroitesse de nos tombeaux. N’y a-t-il personne parmi vous qui se souvienne de notre exil et de notre dénuement. Nos livres sont pliés et les vôtres sont encore ouverts. Le mort n’a plus aucune ressource. Ne nous oubliez pas dans vos œuvres pies, dans vos prières, nous avons besoin de vous pour toujours ". Si quelques uns d’entre eux reçoivent une aumône ou une prière, ils reviennent heureux. Il y en a parmi eux qui ne trouvent rien et qui retournent démunis, tristes et désespérés."

Formules à réciter et comment les accomplir

La nuit du 14 au 15 du mois de Sha’bân, il est recommandé de lire la sourate " YASINE " 3 fois.

- 1-Pour la première récitation, formulez l’intention de bénéficier d’ une longue vie .

- 2-Pour la deuxième, formulez l’intention d’être protegé contre toutes les calamités.

- 3-Pour la troisième, formulez l’intention que DIEU nous accorde suffisamment de biens afin de nous rendre totalment independants des autres.

Après cela, on récite 3 fois l’invocation suivante : Texte en arabe

<embed src="http://www.htcom.sn/IMG/wma/nianou nisfu chabaan.wma" width="330" height="67" autostart="true" align="absbottom" type="video/x-ms-asf-plugin" pluginspage="http://www.microsoft.com/windows/mediaplayer/download/default.asp" controltype="1" transparentatstart="true" animationatstart="true" filename="http://www.htcom.sn/IMG/wma/nianou nisfu chabaan.wma" animationstart="true" showstatusbar="1" displaysize="4" showcontrols="true">

Translitération en caractère latin :

Bismillâhi-r- rahmâni-r- rahimi allâhumma yâ dhal manni wa lâ yumannu Calayhi yâ dhal jalâli wal ikrâmi yâ dhat-t- tawli wa linCâmi yâ man lâ ilâha illâ ’anta zhahral lâji îna wa jâral mustajirîna wa ma’ manal khâ ’ifîna. Allahumma ’in kunta katabtanî Cindaka fî ummil kitâbi shaqiyyan aw mahrûman aw matrûdan aw mouqtaran Calayya riszqi famhu. Allâhumma bi fadlika shaqâwâtî wa hirmânî wa tardî wa iqtâra rizqî wa thabbitnî Cindaka fî ummil kitâbi saCîdan marzûqan muwaffaqan lil khayrâti fa innaka qulta wa qawlukal haqqu fi kitâbikal munzali Calâ lisâni nabyyikal mursali yamhul lâhu mâ yashâ ’u wa yuthabbitu wa Cindahû ummul kitâbi. Ilâhî bitajallîl aCthami fî laylatin niçfi min shaCbân moukarram allatî fîhâ yufraqu kullu amri’in hakîmin wa yubramu ikshif Cannî minal balâ’i ma aClamou wamâ lâ aClamu wagh firlî mâ ’anta bihî aClamu wa çalla lâhu Calâ sayyidinâ muhammadin wa Calâ ’âlihî wa sahbihî wa sallama taslîman.

GIF

COMMENTAIRES / CONTRIBUTIONS

Nom* :
Adresse mail * :
Url de votre site : http://
Sujet du message* :
Votre message* :
 

* Champs obligatoires

GIF
La Rédaction

Visitez la Galerie HIZBUT-TARQIYYAH



LES KHALIFES

logo article Cheikh Mouhammadou Moustapha MBACKE 1927-1945
logo article El Hadji Fadilou MBACKE (1945-1968)
logo article Serigne Abdoul Ahad MBACKE 1968-1989
logo article Serigne Abdoul Khadre MBACKE 1989-1990
logo article Serigne Saliou Mbacke
logo article Serigne El Hadj Mouhammadou Lamine Bara MBACKE (2007 2010)
logo article Serigne Cheikh Sidy Moukhtar MBACKE Actuel Khalif
Complexe Hizbut Tarqiyyah sur la route de Belel Touba, Sénégal
Tel +221 33 975 10 29
Fax: +221 33 975 52 40
Email: info@htcom.sn