La pérennité du service

La motivation dont Cheikh Ahmadou Bamba a fait montre dans le service a fait de lui un serviteur particulier. Car, il n’a pas été le premier à servir le Prophète (Paix et salut sur Lui) mais les prédécesseurs étaient mus par un besoin dont le seul détenteur reste le Prophète (Paix et salut sur Lui) ; ils étaient obligés d’être à service pour l’obtenir. Une fois ce bienfait reçu, ils mettaient fin à leur service car le but qui justifiait cet emploi a été atteint.

D’autres parmi les serviteurs, après avoir attendu longtemps ou ayant découragé devant l’impossibilité de la réalisation de leur objectif se lassaient et abandonnaient du même coup la fonction de serviteur. Voilà les deux statuts qui prévalaient et qui ont tous la même finalité d’être atteint par la limite dans le temps.
La révélation de taille dans la Mission de serviteur de Cheikh Ahmadou Bamba, c’est l’absence de repos. Jusqu’à son arrivée, les gens s’adonnaient au service le matin jusqu’à la mi-journée se reposaient puis l’après midi et se reposaient la nuit.

L’une des premières révolutions qu’il a apportée c’est qu’il a cumulé le matin, l’après midi, la mi-journée et le travail nocturne tout au Prophète sans repos. Aucun de ses moments n’est laissé libre. Il ne s’est jamais fixé de repos, il n’a non plus fixé une échéance ou un terme à la Mission. Il a déclaré :

« Celui qui me considère autre que le serviteur de l’Elu le Plus Pur (Al Muctafâ) alors quant à moi je le servirai dans ce qu’il profère.

« Je le servirai jusqu’à mon entrée au Paradis qui est la citadelle de la retraite éternelle de l’exaucement (des vœux) et de la jouissance des délices ».

Il était devenu un serviteur à DEMEURE un serviteur POUR L’ETERNITE. L’œuvre est bénie, elle est aussi agréée. La résolution de départ c’est à dire un service sincère sans contrepartie ou intérêt aucuns.

« Je lui dois pour la FACE DE DIEU et non pour autre chose quelque chose qui l’enchante et cela est en effet un service qui confond les autres services » dira-t-il.(Mimiyah V43)

Comme si, le Seigneur des créatures s’est hissé à un niveau au delà des capacités des hommes, le serviteur a par le biais de son Amour, de sa résolution et de son abnégation fait que son service l’a rejoint. DIEU dit à l’endroit des illustres esclaves :

« Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de MOI par des actions dévotes, jusqu’ à ce que je l’aime ; et quant je l’aime, Je deviens les oreilles par lesquelles il entend, l’œil par lequel il voit, la bouche par laquelle il parle et les pieds par lesquels il marche ». Ce principe reste valable dans la relation du Messager et du reste des humains. C’est par cet attachement indéfectible, ce cramponnement, cet affiliation au Prophète que Cheikh Ahmadou Bamba obtiendra l’EXTINCTION dans le Moi du Prophète. Cette déclaration est on ne peut plus explicite.

« Je jure qu’à demeure que je suis l’Ami et le Bien-Aimé du Prophète et tout ce que j’abhorre il l’exécre.

« Notre Prophète l’Elu le Plus Pur (Al Muçtafâ) la meilleure des créatures est mon objectif dans toute chose et ce qu’il honnit je le conspue"

Ce privilège exceptionnel, allait conférer au Serviteur une pérennité en conformité avec la pérennité de l’œuvre de son Maître.

« DIEU m’a pérennisé comme miracle pour le Choisi le Meilleur (al mukhtâr) au même titre qu’il l’a placé sur Al Buraq le palefroi l’élevant vers les Cieux »

De cette pérennité il obtient du même coup les faveurs dans le service tels que Kahrul Khadim (Meilleur Serviteur) , Asnal Khadim (Serviteur Privilègié) Ainsi qu’autant de NOMS que les noms du Meilleurdes Envoyés. Exemple : Khâdimal Muçtafâ, Khâdima Mukhtâr, Khâdimu Bashîr.

Cette déclaration ne laisse plus aucun doute :

« Le Maître de la ROYAUTE, le SUBSISTANT-PRIMORDIAL m’a fait le Serviteur privilégié de celui dont les faveurs perdurent et il m’a garanti dans mon service »

Aujourd’hui, dans toutes les contrées, dans la globalité de l’Islam orient et occident Khâdimou Rassul est un nom qui renvoie à un personnage et un seul CHEIKH AHMADOU BAMBA.



LES KHALIFES

logo article Cheikh Mouhammadou Moustapha MBACKE 1927-1945
logo article El Hadji Fadilou MBACKE (1945-1968)
logo article Serigne Abdoul Ahad MBACKE 1968-1989
logo article Serigne Abdoul Khadre MBACKE 1989-1990
logo article Serigne Saliou Mbacke
logo article Serigne El Hadj Mouhammadou Lamine Bara MBACKE (2007 2010)
logo article Serigne Cheikh Sidy Moukhtar MBACKE Actuel Khalif
Complexe Hizbut Tarqiyyah sur la route de Belel Touba, Sénégal
Tel +221 33 975 10 29
Fax: +221 33 975 52 40
Email: info@htcom.sn