FORUM UNIVERSITAIRE SUR LE MOURIDISME : des plateaux de hauts niveaux

FORUM UNIVERSITAIRE SUR LE MOURIDISME : des plateaux de hauts niveaux

La journée du mercredi 10 décembre 2014 a été très riche dans le domaine des panels sur la Paix.

Serigne Atou Diagne commissaire de l’exposition a présenté une synthèse du document d’orientation des Grandes Expositions portant sur LA PHILOSOPHIE ISLAMIQUE DE LA PAIX REHABILITEE PAR CHEIKH AHMADOU BAMBA ; de prime à bord il signalé qu’en 20mn l’on ne saurait faire une présentation détaillée. Il a donc fait une synthèse et remis le document global au public. Un document en trois langues français, anglais et arabe. En substance, il s’est érigé en avocat de l’Islam pour dire que toutes les atrocités qu’a connu l’humanité ne concernent en rien l’Islam. Il a cité l’ignoble traite négrière, la colonisation avec des affres, les guerres de libération, l’extermination des juifs etc. Actuellement ce sont les fossoyeurs de la Paix qui pointent le doigt accusateur sur l’Islam dira t-il. C’est pourquoi affirme –t- il un tel forum permettra d’échanger et de voir que l’Islam a toujours été une religion de Paix, une Paix pour ce monde-ci et dans l’au delà. Cheikh Ahmadou Bamba ajoute- t-il n’a fait que chevaucher le même cheval que son maitre le louangé Ahmad (Paix et salut de Dieu sur lui).

Serigne Same Bousso, inspecteur de l’éducation et chercheur émérite a quant à lui abordé le thème L’APPROCHE SOUFIE POUR UNE EDUCATION A LA PAIX DURABLE
Il n’a pas failli à sa réputation de grand communicateur dans la démonstration montrant que l’éducation Islamique est dispensateur de la Paix ici-bas et dans l’au delà. Dans sa péroraison il a convoqué les vertus islamiques enseignées par notre Prophète et montrer comment à travers l’histoire, elles ont été vécues et transmises ; il a terminé en indiquant comment Cheikh Ahmadou Bamba a fait siennes ces vertus qui lui ont permis d’être au-dessus des contingences.

Serigne Fallou Bousso (Tamba) sans transition a abordé le PARDON ENSEIGNE PAR CHEIKHOUL KHADIM. Suite à sa confrontation avec l’Administration coloniale, il a subi toutes les formes de persécutions et de vexations mais il a pardonné. Quelle grandeur !

Il faut noter que la veille, Serigne Abdou Aziz Mbacké de Majalis ainsi que Serigne Cheikhouna Bara Fallilou Mbacké ont fait des communications très importantes.

Le premier a présenté QUELQUES ENSEIGNEMENTS DE CHEIKH AHMADOU BAMBA POUR UNE PAIX DURABLE DANS LE MONDE.

Le second a jeté son dévolu sur le thème SERIGNE TOUBA L’APOTRE DE LA NON VIOLENCE.

Nous rappelons que les communications ont été faites en français, anglais et wolof. Un dispositif de traduction simultanée mis en place a été déployé pour que chacun soit servi.

Pour la journée du jeudi d’autres communications sont attendues, il s’agit de celles de Serigne Mame Mor DEME, Serigne Abdoul Ahad Niang et celle de Pape Assane Diouf.




LES KHALIFES

logo article Cheikh Mouhammadou Moustapha MBACKE 1927-1945
logo article El Hadji Fadilou MBACKE (1945-1968)
logo article Serigne Abdoul Ahad MBACKE 1968-1989
logo article Serigne Abdoul Khadre MBACKE 1989-1990
logo article Serigne Saliou Mbacke
logo article Serigne El Hadj Mouhammadou Lamine Bara MBACKE (2007 2010)
logo article Serigne Cheikh Sidy Moukhtar MBACKE Actuel Khalif
Complexe Hizbut Tarqiyyah sur la route de Belel Touba, Sénégal
Tel +221 33 975 10 29
Fax: +221 33 975 52 40
Email: info@htcom.sn