Célébration de la fête de la rupture du jeûne "Aïd El Fitr " à TOUBA le Lundi 23 10 2006

la fête de la rupture du jeûne "Aïd El Fitr" a été célébrée à TOUBA à l’instar de la Communauté musulmane dans la ferveur et le recueillement avec des temps forts comme le sermon de l’Imam et les Ziarras aupès du Khalif Général des Mourides Cheikh Saliou MBACKE.

La fête de la rupture du jeûne « Aïd El Fitr » est célébrée à TOUBA ce 23 Octobre 2006 à l’instar de la communauté musulmane sénégalaise. Un jour rythmé par la traditionnelle prière de rupture à laquelle ont assisté des disciples présents dès les débuts de la matinée sur la place réservée aux prières des deux fêtes située à l’Est de la Grande Mosquée.

Comme d’habitude, le conservatoire de Hizbut-TArqiyyah a assuré l’animation par la prestation des Qaçâids sous le regard attentif du Khalife Général des Mourides Cheikh Saliou MBACKE jusqu’aux environs de 10 heures 15 minutes, heure à laquelle Serigne Mountakha MBACKE, l’Imam, fera son entrée devant un parterre d’autorités religieuses, et d’autorités administratives sous la direction du Préfet de Mbacké Mame Gore DIOP, accompagné du sous- préfet de Ndame Bafodé KALLO.

Après la prière, l’Imam a prononcé le sermon traditionnel en arabe qui émane des écrits de Cheikh Ahmadou Bamba, une prêche, une homélie qui évoque la solennité du jour, la fin du Ramadan un mois béni dont la rupture est un jour empreint de bienfaits.

Le Cheikh rappelle aux croyants leurs obligations à adorer leur Seigneur et à s’adonner à la droiture et au droit chemin.

Ce jour est un jour de fête , un jour de manger et de boire.

L’imam Serigne Mountakha MBACKE a ensuite fait une exhortation à l’endroit des disciples sur la nécessité, le devoir, et l’obligation que nous avons chacun de veiller à l’éducation de nos familles.

Une tâche noble dira-t-il, qui nous concerne tous :

« ceux qui sont mes maîtres et mes autorités, et ceux pour qui je joue le rôle de père, et enfin mes pairs et confrères, les disciples. »
Ceci consiste à veiller d’abord, après la mémorisation du Saint Coran, à explorer tous les mystères et temples des sciences religieuses, seule voie qui nous aide à mieux adorer Dieu, à mieux pratiquer notre religion, à mieux connaître nos obligations et devoirs, afin d’assurer la continuité de l’éducation que le Cheikh Ahmadou Bamba avait dispensé aux premiers disciples.

Ainsi Serigne Mountakha MBACKE a appelé chacun à s’investir davantage dans cette noble mission au service de Khadimou Rassoul, à savoir L’ENSEIGNEMENT ET L’EDUCATION qui nous concerne chacun individuellement dans la perpétuation de la mission du Fondateur du Mouridisme.

Le sermon a été suivi par les ziarra des disciples et autorités religieuses auprès du Khalife Cheikh Saliou MBACKE, à qui chacun a souhaité une longue vie et une santé de fer.

GIF

COMMENTAIRES / CONTRIBUTIONS

Nom* :
Adresse mail * :
Url de votre site : http://
Sujet du message* :
Votre message* :
 

* Champs obligatoires


La Rédaction

Visitez la Galerie HIZBUT-TARQIYYAH



LES KHALIFES

logo article Cheikh Mouhammadou Moustapha MBACKE 1927-1945
logo article El Hadji Fadilou MBACKE (1945-1968)
logo article Serigne Abdoul Ahad MBACKE 1968-1989
logo article Serigne Abdoul Khadre MBACKE 1989-1990
logo article Serigne Saliou Mbacke
logo article Serigne El Hadj Mouhammadou Lamine Bara MBACKE (2007 2010)
logo article Serigne Cheikh Sidy Moukhtar MBACKE Actuel Khalif
Complexe Hizbut Tarqiyyah sur la route de Belel Touba, Sénégal
Tel +221 33 975 10 29
Fax: +221 33 975 52 40
Email: info@htcom.sn