Accueil > Dossiers > MUHARRAM > Calendrier musulman ou calendrier hégirien

Calendrier musulman ou calendrier hégirien

mardi 29 novembre 2011, par htcom

NOTE SUR LE CALENDRIER MUSULMAN OU CALENDRIER HEGIRIEN

Le caractère commun de tous les calendriers est qu’ils se repèrent par rapport à un événement particulièrement important pour les civilisations qui les ont sécrétés. Par exemple, le calendrier grégorien compte le temps à partir de la naissance de Jésus Christ. C’est ainsi que selon ce calendrier, nous sommes dans le temps à 2011 années après la naissance de Jésus Christ.

Le calendrier musulman lui, se repère par rapport à l’Hégire, " Hijra " en arabe. Cet événement capital dans l’histoire de l’Islam eut lieu en l’an 622 du calendrier grégorien. C’est l’émigration de Seydina Mouhamed (Paix et Salut sur Lui) et de sa communauté vers Médine où ils constituèrent la première entité politiquement et économiquement structurée en tant qu’État musulman. L’Hégire est donc l’acte fondateur de l’Islam en tant que système civilisationnel et mode de gestion étatique et économique.

Selon le calendrier hégirien nous nous situons présentement en l’an 1433 après l’Hégire (novembre v2011).

STRUCTURATION DU CALENDRIER HEGIRIEN

Dieu Le Très Haut dit dans le Saint Coran : " Le nombre de mois, auprès d’Allah, est de douze (mois), dans les prescriptions d’Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d’entre eux sont sacrés : telle est la religion droite... (Sourate 9 Verset 36)
Ainsi, c’est Dieu Lui-même qui a fixé le nombre des mois. A quatre d’entre eux, il a décerné un statut sacré. Il a indiqué les pratiques méritoires qui nous permettront d’en tirer le plus grand bénéfice. Nous y reviendrons.
Pour l’instant, précisons que les mois du calendrier hégirien sont des mois lunaires. Cela veut dire que ce calendrier est tributaire de l’apparition du croissant lunaire qui détermine la fin d’un mois ou le début de celui qui suit. Donc les mois peuvent compter 29 ou 30 jours. Pour votre édification, citons-les dans l’ordre en indiquant leur correspondance dans la terminologie locale (chez les wolof au Sénégal).

ORDRE
MOIS EN ARABE
MOIS EN WOLOF
1
Muharram (Tamkharit)
2
Safar (Diguiw Gamou)
3
Rabî cul Awal (Gamou)
4
Rabîcu-th-thânî (Rakki Gamou)
5
Jumâdal Ûlâ (Rakkâti Gamou)
6
Jumâdath-thânî(Mâmou kor)
7
Rajab (Ndeyi Kôr)
8
Shacbân (Barakhlou)
9
Ramadân (Kôr)
10
Shawwâl (Kori)
11
Dhûl Qicdah (Diguiw Tabaski)
12
Dhûl Hijjah (Tabaski)

Quels sont, parmi ces douze mois que voici, les quatre que DIEU a déclarés sacrés ?
Ce sont :

- Dhûl Qicdah,
- Dhul Hijjah,
- Muharram
- Rajab

Ces mois sont des périodes de trêve générale. Même les guerres les plus féroces étaient suspendues durant ces mois. Nul ne pouvait faire du mal ou porter préjudice à son prochain. Mieux, certains actes méritoires étaient recommandés durant ces mois pour gagner les faveurs de DIEU. Le Coran poursuit : "[Durant ces mois], ne faites pas de tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu’Allah est avec les pieux." Sourate 9 - verset 36

LES
ACTES MERITOIRES DES MOIS SACRES

Les mois
sacrés au nombre de quatre sont : Dhûl Qicdah,
Dhûl Hijjah, Muharram et Rajab.
Ils renferment des bienfaits
énormes car , certains grands événements qui ont
jalonné le développement de l’Islam se sont produits durant
ces mois. Par exemple le Sacrifice de Seyyidinâ Ibrahima (P.S.L.)
eut lieu pendant Dhûl Hijjah. C’est la 27ème nuit de Rajab
qu’eut lieu l’Ascension Nocturne de Seyyidinâ Mouhamed (P.S.L.)
ou " Al Isrâ wal Micrâj " dont il rapporta le rituel
des cinq prières quotidiennes si fondamentales dans le culte musulman.

Ces mois doivent donc être considérés comme des périodes
à consacrer exclusivement aux actes méritoires. Il est par
exemple recommandé de jeûner tout le mois de Muharram
ou, à défaut, d’en consacrer trois jours au même acte
de contrition particulièrement le 10ème. Il est également
recommandé de faire le bien autour de soi, en particulier, en termes
de largesse et de générosité à l’endroit des
démunis. Le jour d`Ashura doit être célébré.
Dans un hadith rapporté par Jabir Bin Abdullah, Le Messager d’Allah
a dit : "Quiconque dépense
généreusement pour lui-même et sa famille le jour
d`Ashura, Allah pourvoira généreusement à ses besoins
pour le reste de l’année." (Al-Bayhaqi)
. I
l
est impérieux de ne pas porter atteinte à l’intégrité
physique de son prochain ou à ses biens, pût-il s’agir du
pire ennemi qu’on ait jamais eu.


La rédaction de www.htcom.sn

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Prières méritoires premier jour Muharram
  • Yawma Ashûrâ : Evènements mémorables et pratiques méritoires